JUILLET 2021

Il faisait chaud en juillet, également à Finca Noah. C'est à ce moment-là que vous aimez faire la sieste. 

NOUVELLES ARRIVÉES

JOHNBOY

Johnboy est un petit mélange de teckel (selon notre Manuela Rapp, il pourrait encore y avoir du Papillon en lui), âgé d'environ deux ans, mesurant 30 cm et pesant environ cinq kilos.

Johnboy a été sauvé de son environnement morne par une femme espagnole dans un état pitoyable et nous a été apporté après avoir dû passer une nuit chez le vétérinaire auparavant. Son petit corps était complètement couvert de puces et de caca de puces. Un tas de misère collé ensemble. Johnboy vivait, ou plutôt végétait, dans un appartement en désordre, parmi les déchets, les crottes de chien, les journaux, les cartons, la nourriture avariée, les rats et les cafards.

Quand Johnboy nous a été amené, il était effrayé et incertain. Le petit gars avait à peine vu la lumière du jour et n'avait jamais été dehors. Les gens, les autres chiens et les chats étaient des étrangers pour lui. Mais Johnboy est immédiatement tombé amoureux de Farah au premier contact. Elle lui a apporté le soutien nécessaire, il pouvait lui faire confiance. Johnboy suit Farah depuis lors. Là où Farah est, il est aussi. Et lorsqu'il la perd bêtement de vue, il se met à sa recherche. Johnboy s'est glissé dans le cœur de Farah dès le premier contact visuel. C'est également lui qui a rendu Farah infidèle à son principe de "pas de chien au lit" (hihi).

Johnboy est avec nous depuis environ deux semaines maintenant. Entre-temps, il s'est de plus en plus intégré à la meute des chiens et est devenu un chien heureux, curieux et ouvert d'esprit. Farah est toujours son principal fournisseur de soins, mais quand elle n'est pas dans la cour, Johnboy peut maintenant attendre sans la chercher et sans hurler. Il s'entend très bien avec les autres chiens et les chats. Il semble également pouvoir faire de plus en plus confiance aux gens.

 

MURTA

Murta est une chienne Pastorquine, âgée d'environ dix ans, mesurant 66 cm et pesant environ 32 kilos.

Murta a été maltraitée toute sa vie en tant que chien de chaîne et de garde et en tant que machine à accoucher. La Suissesse qui a amené Murta à la Finca Noah nous a dit qu'un Majorquin avait vendu sa finca avec plusieurs animaux, mais que les nouveaux propriétaires ne voulaient pas reprendre ces animaux. Murta aurait certainement fini dans un centre d'abattage sans l'intervention de cette courageuse militante du bien-être animal qui ne voulait pas rester sans rien faire. À l'occasion de la passation de pouvoirs, elle a résumé la situation en quelques mots :

"Je suis sans voix ! L'histoire de Murta montre clairement le type de relation que certains Majorquins entretiennent avec les animaux, que beaucoup considèrent encore comme des marchandises. D'abord, ils leur donnent une vie qui n'en est pas une et lorsqu'il n'y a plus de besoin et qu'aucun profit ne peut être réalisé, personne ne se soucie de ce qui arrive à l'animal. C'est tellement typique !"

Murta est un grand chien, câlin et doux. Elle est très équilibrée, calme, aime les gens (y compris les enfants) et s'entend super bien avec les autres chiens. Murta adore être caressé et dorloté. Les promenades sont un moment fort pour elle. Nous n'avons pas encore découvert ce qu'elle pense exactement des chats, mais elle ignore les animaux à plumes et à sabots. Murta est très attentive et obéit bien, mais elle ne supporte pas les cyclistes et les motocyclistes.
Nous sommes à la recherche d'un endroit calme où vivre pour cet adorable chien. Murta devrait pouvoir vivre les années qui lui restent avec une famille qui l'aime, prend soin d'elle, lui offre la sécurité et une belle maison.

ANNIE

La dame bâtarde kangal Annie, d'origine suisse, est née en 2015 et vit actuellement dans un foyer d'accueil privé. Elle est extrêmement sympathique, orientée vers les gens et extravertie. Annie s'entend bien avec les gens de son espèce, elle aime la plupart des chats et trouve les enfants géniaux. Elle aime conduire, mais peut aussi être laissée seule parfois. La charmante dame des chiens est intelligente, aime apprendre rapidement et connaît bien l'ABC du chien.

Nous recherchons un foyer pour Annie en Suisse, où elle pourra commencer une nouvelle phase de sa vie en tant que membre à part entière de la famille. Annie veut des personnes attentionnées qui lui donneront une vie agréable et active et où elle pourra rendre l'amour qui lui est donné en tant que chien de famille. Elle a besoin d'une maison avec un jardin.

Annie est déjà en Suisse et se réjouit de votre visite si vous êtes intéressé.

Veuillez contacter Nadja Wüthrich à Mobile 0041 76 342 78 63 ou e-mail help@animalpolice.ch

 

LES CHIOTS DE RUE SUR SANTORINI (Grèce)

Mise à jour : dans les prochains jours, Farah s'envolera pour Santorin afin d'amener les chiots Labrador mix à Majorque.

Animal Police ne connaît aucune limite lorsqu'il s'agit de sauver des animaux. Ils volent même à l'autre bout du monde pour ces pauvres âmes.

AUSSI...

LUZ

Luz, notre chienne pasteur-mallorquine-mixte câline, a environ dix ans, mesure 67 cm et pèse environ 28 kilos.

Luz nous tient particulièrement à cœur car elle est avec nous à Finca Noah depuis plus de quatre mois maintenant. Malheureusement, elle a également dû passer toute sa vie sur une chaîne courte. Seul, oublié dans une propriété sans aucun contact.

Mais un jour, sa vie a semblé prendre un tournant. Un Espagnol qui passait tous les jours devant la propriété a eu tellement pitié de la chienne "câline" qu'il l'a prise sans hésiter. Le problème à ce moment-là, cependant, était qu'il ne pouvait pas ramener le chien chez lui. Il était donc là, avec une chienne dans la voiture qui avait désespérément besoin d'un endroit pour dormir. Je ne me souviens pas exactement comment il a obtenu le numéro de téléphone de Farah. Quoi qu'il en soit, un jour, un homme désespéré et en pleurs a appelé pour demander une aide rapide. À l'époque, le séjour chez nous était censé être temporaire, environ trois à quatre semaines. L'homme lui a parlé d'une tante à Barcelone qui y dirige une organisation de protection des animaux. Il voulait y emmener Luz personnellement. Les premiers jours, l'homme est venu régulièrement à la Finca Noah pour rendre visite à "sa" Luz. Il lui a apporté des friandises et des jouets et s'est souvent assis avec elle dans le chenil. Mais les visites sont devenues de moins en moins fréquentes et maintenant l'homme ne vient plus du tout. Lorsque Farah a demandé ce qui se passait avec Luz, il n'y a pas eu de réponse claire.

Luz est avec nous depuis plus de quatre mois maintenant. De la chaîne au chenil, pour ainsi dire. C'est censé être sa nouvelle vie ? Luz ne mérite-t-il pas une vie digne ? Une vie comme les autres chiens de famille ? Sa vie doit-elle commencer par une chaîne et finir dans un chenil ?

Nous souhaitons vivement à Luz qu'elle puisse passer le temps qui lui reste avec une famille. Une famille où elle reçoit de l'amour, de la sécurité, de la confiance, de l'attention et des câlins. Ça doit exister !

Luz est un chien câlin qui aime être avec les gens, mais elle n'aime pas les chiens et les chats. Au contraire, elle est indifférente aux poulets et aux chevaux. Elle adore chercher des friandises ou simplement renifler. Une famille avec un jardin où Luz peut entrer et sortir à volonté serait idéale. Luz est plus âgée, mais lorsqu'elle a une idée fixe, qu'elle veut suivre un sentier ou qu'elle en a assez d'une promenade, elle peut être très têtue et dépenser beaucoup d'énergie pour suivre le sentier ou rentrer à la maison aussi vite que possible. Sinon, elle est plutôt une marcheuse lente et tranquille qui aime renifler.

NOS CHATONS D'UN AN

Comme chaque année, Majorque est inondée d'innombrables chatons au printemps et en automne (nous ne voulons pas parler ici du manque de stérilisation). En ce moment, nous avons donc beaucoup, beaucoup de chatons de toutes tailles, couleurs et âges à Finca Noah. Les bébés chats sont généralement réservés en un rien de temps et sont volontiers adoptés. Ce mois-ci, cependant, nous souhaitons attirer l'attention sur nos "yearlings", c'est-à-dire les chats qui ont maintenant plus ou moins un an. Parce que ces mignons chatons étaient autrefois des bébés, mais parce que nous n'avons pas pu les placer il y a un an, ils sont maintenant inintéressants pour la plupart des chercheurs de chats.

Le problème avec les "chats qui ne sont plus des bébés" est que plus ils restent longtemps dans un refuge, plus il leur est difficile de retrouver la confiance des gens. Nous le voyons tous les jours chez nous. Nous avons actuellement plus de 100 animaux à la ferme et malheureusement toujours trop peu de volontaires. Le temps de nourrir tous les animaux à quatre et à deux pattes, de nettoyer les enclos, d'accomplir d'autres tâches quotidiennes et de promener les chiens, il est presque l'heure de la tournée du soir... Nous ne disposons malheureusement pas, comme toutes les autres organisations de protection des animaux, de quelqu'un qui passe des heures par jour dans l'enclos des chats et qui peut établir une relation de confiance avec eux. C'est exactement ce qui fait échouer la plupart des chats "âgés" : leurs nouvelles familles veulent des chatons confiants qui sont câlins, jouent et se montrent toujours quand vous rentrez à la maison.

Sur les neuf chats que nous avons depuis l'année dernière, au moins la moitié sont "apprivoisés", pour ainsi dire. Cela signifie-t-il maintenant que les autres ne trouveront jamais une famille ? Ce n'est pas parce que nous, les humains, qui les côtoyons tous les jours, n'avons pas le temps de nous occuper de chacun d'entre eux ?

Pour nos chats, nous recherchons des familles qui sont patientes. Pour qui il importe peu que le chat passe les premières semaines sous le lit, car il a peur, n'est pas sûr de lui et doit s'habituer à la nouvelle situation. Les familles qui ne se soucient pas que leur chat n'aborde pas chaque visiteur avec joie.

La confiance avec nos chats peut se construire, mais cela prend du temps !

MISE À JOUR : ROI ET QUEENI

La joie règne : les deux ont bien progressé ! Mike peut maintenant distribuer des friandises à travers la porte du chenil et moi (Nadia) je peux entrer dans le chenil sans que les deux ne s'enfuient immédiatement dans leur boîte en bois. De même, à l'heure des repas, il est devenu plus courant qu'ils attendent anxieusement leur nourriture, comme tous les autres chiens. Auparavant, ils rentraient immédiatement dans leur boîte et n'en sortaient que lorsque le chenil était à nouveau vide. (Sauf pour Farah. Avec elle, ça a commencé il y a quelques semaines qu'ils ont arrêté quand elle est entrée dans le chenil).

Comme ils progressaient si bien, nous avons décidé un jour de les déplacer dans le chenil extérieur de 300 mètres carrés pour qu'ils puissent faire de l'exercice. Farah aimerait les emmener en promenade un jour, ce serait donc un petit pas dans le grand monde. Le jour en question, l'experte en loups Anne est venue nous rendre visite avec son mari (un dresseur de chiens) et les enfants. Mais avant de pouvoir déplacer les deux chiens dans le chenil extérieur, nous avons dû leur mettre un harnais de sécurité. Et c'est là que les problèmes ont commencé. Ils n'avaient jamais porté de harnais de leur vie ! Comme les deux chiens étaient dans leur boîte en bois et que nous ne pouvions pas les sortir, nous avons dû leur mettre les harnais dans la boîte. C'était "amusant". Farah et moi avons tiré, poussé, soulevé, mis - et à un moment donné, ils avaient vraiment mis les harnais. Je dois ajouter qu'avant de mettre les harnais, nous les avions muselés. King a laissé faire, mais Queeni n'a pas trouvé ça drôle du tout. Elle s'est déchaînée et a essayé d'enlever la muselière, ce qu'elle a fait encore et encore.

Il ne nous restait plus qu'à la sortir de la boîte, de la niche, à traverser la cour et à la mettre dans la niche extérieure (hihi). Tout cela ne s'est pas avéré si facile après tout. Farah et moi étions prêts, les chiens avaient des harnais, des muselières (King) et des laisses - nous étions prêts à partir. Je ne l'oublierai jamais. Les deux chiens sont enfermés et vraiment enfermés. Queeni a commencé à tourner et plus on tirait, plus les chiens résistaient. Mais Farah et moi ne pouvions pas abandonner. Je ne sais pas comment cela se passait avec Farah, car je devais me concentrer pleinement sur ma tâche. Quoi qu'il en soit, j'ai tiré King à travers la cour avec toute ma force sur la laisse. Et tu peux me croire, j'ai dû vraiment tirer. Farah a probablement fait de même et finalement nous l'avons fait, nous avons mis les deux chiens dans le nouveau chenil. Farah et moi étions ravis. Ils ont enfin pu se déplacer, se défouler, renifler, marquer et - même si ce n'est que pour un court moment - mener une vie normale de chien. On les laisse sans laisse. Queeni a été la première à se coucher dans un coin du chenil, tout près de la clôture, et à y rester. King la suit et s'allonge à côté d'elle. Les chiens sont restés dans le même coin tout le temps. King a finalement commencé à lever la tête et à regarder autour de lui, mais pas Queeni. Le roi a alors également bu, mais pas Queeni. Avons-nous fait une erreur ?

Farah et moi sommes restées à tour de rôle dans le chenil avec les deux chiens pendant environ deux heures. Lorsque nous avons finalement voulu les remettre en laisse pour les retenir, ils étaient tous les deux couchés là, comme ils l'étaient quelques heures auparavant. Les ramener dans "leur" chenil a été exactement la même chose que de les sortir : ils se sont enfermés et ont résisté et Farah et moi avons dû tirer comme des fous et ne pouvions pas les lâcher. Mais soudain, à mi-parcours, ils se sont rendu compte - surtout celui de Queeni était bien visible - qu'ils étaient autorisés à rentrer dans leur maison. Les deux chiens ont arrêté de verrouiller et ont couru aussi vite qu'ils le pouvaient dans "leur" chenil. Dès qu'ils ont été à l'intérieur, ils sont redevenus Roi et Reine, comme nous les voyons tous les jours.

Toute l'action n'allait pas du tout dans notre sens pour Farah et moi. Tout en nous a résisté à cette méthode. Mais notre spécialiste des loups et son mari, qui est dresseur de chiens comme je l'ai mentionné, ont pensé que ce déménagement devait être mis à l'épreuve pour que les chiens se rendent compte qu'il s'agissait de quitter leur chenil familier, d'aller dans un nouveau et de revenir.
Sans l'"animation" de nos experts en matière de loups et de chiens, Farah et moi n'aurions probablement pas réussi. Mais cela a fonctionné et les deux experts en animaux sont convaincus que les chiens s'y habitueront s'ils sont régulièrement déplacés vers le chenil extérieur et inversement, et que cela ira de mieux en mieux. Nous allons voir et faire un rapport à ce sujet.

Nous vous présentons...

NADJA WÜTHRICH

Nadja Wüthrich est une militante passionnée du bien-être des animaux et une amoureuse des chiens. Elle est bénévole à l'Association régionale de protection des animaux de Bâle depuis 15 ans, en est la présidente depuis dix ans et est responsable du département des chiens et des affaires de protection des animaux. Farah et Nadja se sont rencontrées et ont appris à se connaître il y a trois ans. La police des animaux est la seule organisation avec des chiens avec laquelle Nadja Wüthrich travaille. Nadja les décrit comme amicaux, familiers, passionnés mais sans amateurisme, honnêtes et ouverts.

Nous nous réjouissons de la poursuite de notre bonne coopération !

Impressions de Finca Noah

Aidez-nous à sauver les animaux de Majorque de la rue. Chaque contribution va 100% aux animaux. Tous les membres de l'organisation travaillent de manière charitable et ne reçoivent aucune compensation pour leurs efforts.

En aimant, commentant et partageant, vous pouvez aussi nous aider à améliorer la vie des animaux à Majorque.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp

SHARE :

CATEGORIES

AUTRES CONTRIBUTIONS

AOUT 2021

ALERTE AUX CHIOTS NOUVELLEMENT ARRIVÉS ! Ce mois-ci, il y a eu beaucoup d'activité à la Finca Noah. La raison en est nos nouveaux chiots et jeunes chiens. Sept petits chiens, tous sur

lire plus "

JUIN 2021

NEUANKÖMMLINGE RUBINA avec les chatons ONIX et SAPHIR Rubina, la douce petite chienne Podenco, a environ 2½ ans, mesure 37 cm et pèse 7 kilos.

lire plus "

MAI 2021

Un autre mois au cours duquel nous avons vécu beaucoup de choses : de belles situations, des moments tristes, de l'indignation, de la colère, du désespoir, de la force et de la passion. NIMADie little soul came at the end

lire plus "

AVRIL 2021

Police des animaux - Finca Noah - du début jusqu'à aujourd'hui ! Après 15 mois de planification et de reprogrammation, de travail en sueur, de stress, d'insécurités, de doutes, de larmes, de muscles endoloris, de surprises et de...

lire plus "