Rapport de terrain : Mon aventure à la Finca Noah commence (Patrizia)

 Avec une boîte à chien vide surdimensionnée, une valise encore plus grande et un sac à dos, j'ai passé la douane à Palma de Majorque. Farah m'attendait déjà. Tout a été rapidement rangé dans le van et nous étions en route vers Finca Noah. 

Après 45 minutes de route dans le style des farahs majorquins, nous nous sommes retrouvés devant la porte blanche de la Finca Noah. Elle s'est ouverte lentement et j'ai pu voir un cheval et un âne à ma droite et les habitants à plumes à ma gauche. L'allée s'est poursuivie jusqu'à la porte verte, où une meute de chiens qui s'agitaient joyeusement et aboyaient bruyamment nous attendait déjà. 

J'étais enfin devant la Casa Jeannine et j'avais hâte d'entrer dans cette petite maison, que je n'avais vue qu'en photo. J'ai été étonné de l'espace qu'il y avait dans une si petite pièce. L'entrée avec la cuisine, le comptoir à manger et un canapé confortable, une salle de bain avec beaucoup d'espace pour la trousse de toilette et une petite mais jolie chambre qui vous invite à vous attarder. L'équipement ne laisse rien à désirer, du lave-vaisselle à la cuisinière, au four, à la climatisation et à la télévision, tout y est. Je me suis tout de suite senti très à l'aise et, en tant que campeur expérimenté, je n'ai eu aucun mal à aller aux toilettes à l'extérieur de la Casa Jeannine et à quitter à nouveau la Tiny House avant d'aller me coucher. 

Tout a été rapidement rangé et j'étais prêt à aider à la visite du soir. Mais où un volontaire peut-il aider dans les premières heures ? Croyez-moi, il y a un travail pour tout le monde à la Finca Noah. Je suis donc resté là, entre les moutons, les poneys et les cerfs, et j'ai entrepris de nettoyer, de ramasser et de jeter le "Bölleli" avec une pelle et un balai. Cela semble facile, mais la technique d'essuyage et de collecte doit d'abord être pratiquée, puis perfectionnée, car chaque "Bölleli" est méticuleusement collecté et éliminé. Farah a des yeux d'aigle et trouve même le plus petit "Bölleli" négligé. Il est difficile de croire combien de moutons, de cerfs et de poneys "Bölleli" produisent en un après-midi. Si c'était des pépites d'or, tout le monde à Finca Noah serait riche. . 

Après la visite du Bölleli, nous sommes remontés dans les enclos. Là, trois amis à quatre pattes attendaient joyeusement leur promenade du soir. Comme je ne suis pas très familière avec les chiens, j'ai reçu une formation sur la façon d'entrer dans un chenil en toute sécurité, de tenir un chien en laisse correctement et de quitter un chenil en toute sécurité, et nous sommes partis pour la visite au crépuscule. 

De retour de la promenade, il était temps de servir le dîner aux chiens, donc les bols de nourriture pleins ont été placés dans les enclos et les bols restants ont été fournis aux chiens d'extérieur (je les appelle ainsi car ils peuvent se déplacer librement dans la finca). Dès que la porte du garage a été ouverte (les chiens doivent y attendre jusqu'à ce que les bols de nourriture soient distribués), la bousculade a commencé jusqu'à ce que finalement chaque chien trouve son bol de nourriture et le lèche. 

À la fin de la visite du soir, les bols de nourriture ont été collectés, lavés et placés dans le gravier pour sécher. Les volontaires de la police des animaux sur place ont pris le chemin du retour. Mike, Farah et les six chiens en liberté sont allés à la finca et je me suis retiré dans mon confortable Tiny House. Le calme est revenu sur le terrain et tout le monde est allé se coucher. 

Lorsque Mike ouvre la porte du garage à 7h30 et que six chiens bien reposés entament leur rituel matinal, une nouvelle journée commence. À 8 heures, tout le monde se retrouve pour un petit briefing dans le garage, car c'est là que l'on discute du programme de la journée et que l'on distribue les tâches. Armé d'une serpillière, d'un seau, de sacs à déchets et de chiffons de nettoyage, je me trouvais maintenant dans l'enclos des chats, qui était amoureusement garni de couvertures, de griffoirs et de fauteuils inclinables, de jouets divers et, bien sûr, de nombreuses boîtes à chats. Afin de nettoyer les enclos de manière efficace, un assistant expérimenté était présent le premier jour. Tout aussi méticuleusement que la collecte des "pépites d'or" le soir, les bacs à litière ont été nettoyés, le sable pour chats rechargé et les grains de sable pour chats éparpillés dans toute la pièce ont été essuyés ensemble. Vous ne pouvez pas imaginer ce qu'une mère chat et ses bébés peuvent faire en une nuit. Les couvertures sont soigneusement pliées et reposées et les couvertures sales sont remplacées. Puis les sols sont humidifiés 

et les bols de nourriture et d'eau sont rincés, séchés et fraîchement remplis. C'est un réel plaisir de regarder les chatons jouer et s'ébattre, mais nous n'avons pas beaucoup de temps pour les caresser, car les autres résidents de la Finca Noah attendent le "personnel". À peine avons-nous terminé le premier enclos qu'une autre maman chat et ses bébés attendent impatiemment leur gardien humain. Et une fois de plus, c'est le moment de passer la serpillière, de laver, de remplir, de plier, de distribuer la nourriture et de faire des courses. 

Comme les chiens, les perroquets, les canards, les poules, les lapins, les paons, les chevaux, les ânes, les poneys, les moutons, les pigeons et enfin le cerf "Coco" ont aussi leurs besoins, leurs enclos sont également nettoyés, lavés, remplis et soignés. 

À la Finca Noah, on nettoie, range, répare et réorganise toute la journée. Parce qu'un tel paradis nécessite beaucoup de soins et de nombreux coups de main. Il ne faut pas sous-estimer le travail physique et le changement de climat, le fait de se pencher constamment et de soulever des objets qui, dans mon cas, étaient nettement plus lourds que mes biros au bureau. et la différence de température par rapport à la Suisse ne sont pas sans poser problème, mais valent bien un muscle endolori et un léger coup de soleil. Lorsque vous vous installez pour le déjeuner dans le Conny Land (un abri couvert sur la finca) vers 14 heures, en sueur, poussiéreux et sale, vous savez ce que vous avez accompli. 

Le temps entre 14h00 et 17h30 est à la libre disposition des volontaires. Comme je suis arrivé sans mon propre véhicule, j'ai passé le temps avec les autres bénévoles de la police des animaux. Une fois nous nous sommes assis confortablement à la table, une autre fois nous avons fait des mandalas surdimensionnés en forme de couronne ou de lettre avec les nombreuses pierres qui se trouvent sur la zone jusqu'à ce que la visite du soir commence à 17h30. 

La tournée du soir est une forme raccourcie de la tournée du matin, où nous vérifions à nouveau s'il y a suffisamment de nourriture et d'eau, les enclos sont à nouveau nettoyés et les "pépites d'or" sont collectées. Les chiens sont emmenés pour une autre promenade jusqu'à ce que l'on célèbre le repas du soir de mes amis à quatre pattes, dont je suis déjà devenu friand après une journée. Vers 20 heures, le calme revient à la Finca Noah et nous nous retrouvons pour une dernière "discussion" avant de nous coucher, fatigués mais heureux, et d'attendre avec impatience le lendemain matin. Parce que même si vous passez la serpillière, lavez, remplissez et pliez tous les jours, vous ne savez jamais quelles nouvelles histoires d'animaux le jour suivant apportera et pour quel animal vous perdrez votre cœur. Dans mon cas, un chien nommé Rubina. 

Pour moi, ce fut une expérience indescriptible, loin de la routine quotidienne du bureau. J'ai eu la chance de rencontrer des personnes qui s'occupent quotidiennement du bien-être des animaux et qui, avec beaucoup de cœur et d'âme, font de la Finca Noah ce qu'elle est, à savoir "un gagnant à la loterie pour chaque animal qui est autorisé à y vivre temporairement". Je vous tire mon chapeau et vous remercie encore du fond du cœur de m'avoir permis de faire partie de vous pendant 16 jours. 

Aidez-nous à sauver les animaux de Majorque de la rue. Chaque contribution va 100% aux animaux. Tous les membres de l'organisation travaillent de manière charitable et ne reçoivent aucune compensation pour leurs efforts.

En aimant, commentant et partageant, vous pouvez aussi nous aider à améliorer la vie des animaux à Majorque.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp

SHARE :

CATEGORIES

AUTRES CONTRIBUTIONS

AOUT 2021

ALERTE AUX CHIOTS NOUVELLEMENT ARRIVÉS ! Ce mois-ci, il y a eu beaucoup d'activité à la Finca Noah. La raison en est nos nouveaux chiots et jeunes chiens. Sept petits chiens, tous sur

lire plus "

JUILLET 2021

Il faisait chaud en juillet, également à Finca Noah. C'est à ce moment-là que vous aimez faire la sieste. NEUANKÖMMLINGE JOHNBOY Johnboy est un petit mélange de teckel (selon notre Manuela

lire plus "

JUIN 2021

NEUANKÖMMLINGE RUBINA avec les chatons ONIX et SAPHIR Rubina, la douce petite chienne Podenco, a environ 2½ ans, mesure 37 cm et pèse 7 kilos.

lire plus "

MAI 2021

Un autre mois au cours duquel nous avons vécu beaucoup de choses : de belles situations, des moments tristes, de l'indignation, de la colère, du désespoir, de la force et de la passion. NIMADie little soul came at the end

lire plus "

AVRIL 2021

Police des animaux - Finca Noah - du début jusqu'à aujourd'hui ! Après 15 mois de planification et de reprogrammation, de travail en sueur, de stress, d'insécurités, de doutes, de larmes, de muscles endoloris, de surprises et de...

lire plus "