Rapport de terrain sur le volontariat à Finca Noah (Bea)

J'ai été autorisé à passer mes vacances du 21 au 28 août 21 à Finca Noah.
Si vous pensez qu'il s'agit juste de caresser les animaux et de promener les chiens, vous n'êtes pas au bon endroit.
C'est un véritable travail physique qu'il ne faut pas sous-estimer.
Le samedi, à mon arrivée, Farah m'a montré mon logement, la Casa Jannine. Une petite maison meublée avec amour, avec tout ce dont vous avez besoin. La cuisine est bien équipée avec un four, un micro-ondes, une cuisinière, un réfrigérateur, un congélateur et un lave-vaisselle.
Je me suis tout de suite sentie très à l'aise.
Peu après, nous avons commencé la ronde du soir. Farah m'a montré exactement ce que je devais faire.
J'ai tout de suite remarqué qu'elle travaille très proprement et rapidement et c'est ce qu'elle attendait de moi.
La soirée a passé en un rien de temps et je me suis couché dans mon lit, mort de fatigue.
Les jours suivants, nous avons commencé à travailler à 8 heures du matin. Promener les chiens, nettoyer leurs niches, ranger et nettoyer 3 niches pour chats, nettoyer les boîtes à chats et nourrir les chats, remplir et alimenter l'eau dans l'enclos des lapins.
Le ramassage des excréments de chiens et des feuilles faisait également partie du programme, deux fois par jour.
Puis, quand tout cela a été fait, nous avons continué avec les moutons, le poney et le cerf. Là, l'endroit a été méticuleusement nettoyé des excréments.
On appelait ça méditer.
Ce travail a pris beaucoup de temps.
Il y avait aussi beaucoup de travail à faire à la ferme en plus des animaux.
Deux fois, nous avons fait tomber des algarovas de l'arbre et les avons ramassés.
Ensuite, nous devions mettre de la nourriture dans le conteneur, il y avait toujours quelque chose à faire.
Les jours ont passé très vite et le soir, je me suis couchée fatiguée, épuisée mais satisfaite.

J'ai été accueilli très chaleureusement à la Finca Noah, je me suis senti très à l'aise.
Ce à quoi j'ai dû m'habituer, c'est que Farah dit ce qu'elle pense. Elle peut être très directe et peut aussi être bruyante parfois. Ses manières m'ont un peu intimidé au début.
Mais nous avons aussi eu de grandes conversations et avons appris à nous connaître un peu de cette façon.

La semaine s'est écoulée si vite, que le temps de savoir comment tout se passe, il faut refaire ses bagages.

Pour ma part, je peux dire que c'était exactement ce que je voulais faire et que je veux retourner à Finca Noah.
Merci pour cette merveilleuse semaine que je porterai toujours dans mon cœur.

Bien à vous
Bea

Aidez-nous à sauver les animaux de Majorque de la rue. Chaque contribution va 100% aux animaux. Tous les membres de l'organisation travaillent de manière charitable et ne reçoivent aucune compensation pour leurs efforts.

En aimant, commentant et partageant, vous pouvez aussi nous aider à améliorer la vie des animaux à Majorque.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp
CATEGORIES

AUTRES CONTRIBUTIONS

SEPTEMBRE 2021

Goodbye Luz 🙁 Leider mussten wir unsere knuffige, liebenswürdige Senioren-Hündin Luz, während einer Not-Operation über die Regenbogenbrücke ziehen lassen. Wir sind traurig und frustriert, vor

lire plus "

AOUT 2021

ALERTE AUX CHIOTS NOUVELLEMENT ARRIVÉS ! Ce mois-ci, il y a eu beaucoup d'activité à la Finca Noah. La raison en est nos nouveaux chiots et jeunes chiens. Sept petits chiens, tous sur

lire plus "

JUILLET 2021

Es war heiss im Juli, auch auf der Finca Noah. Da macht man gerne Siesta.  NEUANKÖMMLINGE JOHNBOY Johnboy ist ein kleiner Dackel-Mix (laut unserer Manuela

lire plus "

JUIN 2021

NEUANKÖMMLINGE RUBINA avec les chatons ONIX et SAPHIR Rubina, la douce petite chienne Podenco, a environ 2½ ans, mesure 37 cm et pèse 7 kilos.

lire plus "

MAI 2021

Un autre mois au cours duquel nous avons vécu beaucoup de choses : de belles situations, des moments tristes, de l'indignation, de la colère, du désespoir, de la force et de la passion. NIMADie little soul came at the end

lire plus "